Stratégie & Innovation

Hackathon : quels avantages pour votre entreprise ?

15.3.2024
7
min.
Découvrir la ressource associée
Raphaël Thobie
Directeur Innovation

Découvrez comment les hackathons, bien plus que des tendances à la mode, représentent une opportunité concrète pour stimuler l'innovation au sein de votre entreprise. Explorez les avantages réels de ces événements collaboratifs et apprenez comment les organiser avec succès pour accélérer le développement de nouveaux produits, renforcer la culture d'entreprise et favoriser la créativité de vos équipes.

Comprendre les ambitions fondamentales d'un hackathon

J'ai commencé à skier à 40 ans.

C'est tard... Et pourtant, il n'est jamais trop tard. Pendant mes jeunes années, par manque de moyens, je pensais que plus je vieillissais, plus il serait difficile d'apprendre. J'ai utilisé cela pour justifier mon manque de volonté, en pensant que ça ne servait plus à rien.

Quand j'ai finalement trouvé la motivation, j'ai fait comme d'habitude : j'ai épluché tout internet : articles, tutoriels YouTube, masterclasses sur comment apprendre à skier. Évidemment, le premier jour, comme le dit Tyson : "on a tous un plan jusqu'à ce qu'on reçoive le premier coup de poing" : c'était une catastrophe. Je ne compte pas le nombre de mes chutes et mon incompréhension générale.

Puis, petit à petit, j'ai appris assez vite, grâce notamment à mes "cours en ligne", à mon passé dans d'autres sports et aux conseils de mon groupe ainsi que ceux du moniteur. J'avais un objectif clair : faire la piste bleue/rouge en face du cours avant la fin de la semaine.

À travers cette découverte, je me suis rappelé les fondamentaux de pourquoi un Hackathon existe et ce qu'il cherche à accomplir : passer à l'action, faire et arrêter de juste penser, se transformer en maker quel que soit le moment de sa vie pour sublimer son expérience et révéler tout son potentiel entrepreneurial pour soi-même d'abord, et en rebond pour l'entreprise.

Définition : qu'est-ce qu'un Hackathon et pourquoi est-il plus qu'un simple Buzzword ?

Au moment où j'écris cet article, en 2024, il est presque démodé de parler encore de Hackathon tant ce mot a été utilisé, repris, adapté (Idéathon, Innovathon, etc.) et même galvaudé. Ce n'est pourtant pas lui rendre service et il bénéficie toujours d'un engouement croissant. Bien sûr, la frénésie des premiers jours est passée. Mais l'important est que le fond reste, l'essentiel est indémodable, immortel.

À la base, les Hackathons sont nés dans les années 90 aux USA, notamment dans la Silicon Valley, pour permettre à tous les "hackers" logiciels de faire un tournoi, pendant 24 à 48h ("Hack" + "Marathon"). Ils s'organisaient par équipe, de 2 à 5, pas plus, et devaient pendant le temps imparti casser toutes les barrières numériques d'un programme avec comme résultat final sa destruction.

Autrement dit : on avait affaire à des gens très talentueux dans leurs domaines, avec une expérience et des expertises très variées, qui se mettaient ensemble au service d'une démarche commune pour réaliser quelque chose de concret.

Ces hackers ont appris, la plupart du temps sur le tas, avec des méthodes, des outils et des mentors, à venir à bout de différents systèmes informatiques, du petit jeu en flash (R.I.P) à des barrières de protection de multinationales, tout en utilisant leur propre vécu pour stimuler leur créativité et leur adaptabilité.

Voici l'essence d'un Hackathon !

Un événement collaboratif, souvent de courte durée, où les participants se réunissent pour travailler intensivement sur l'émergence et la sélection de projets innovants.

Si je reprends mon analogie du skieur (très) amateur : au bout de deux jours, j'ai réussi à être plutôt à l'aise sur des skis, non pas parce que j'étais naturellement doué, mais parce que plus jeune, j'avais fait cinq ans de roller (Street) ce qui me permettait de comprendre facilement les mouvements car j'avais créé une mémoire musculaire. J'ai appris à mes dépens qu'une mémoire musculaire se réveille dans la douleur, ce n'est pas inné !

Nous avons tous cinq ans de roller quelque part, pour nous donner les moyens de nous lancer.

C'est quoi un hackathon aujourd'hui ?

Les hackathons ont bien évolué dans leurs étapes clés : du pur événement de hackers et développeurs informatiques, nous sommes passés à un schéma plus complet avec l'ajout d'autres disciplines pour passer du simple hack à un projet structuré complet :

  • Un aspect design a été ajouté pour transformer une mission de hacking en démarche de création.
  • Puis du business à l'instar des Startup Weekends de TechStars pour, sur la même durée, tenter de créer une entreprise.
  • Et enfin l'utilisation de ce type d'événement pour créer une culture, une collaboration interne et un état d'esprit entrepreneurial dans les entreprises tout en cherchant à casser les silos et augmenter l'expérience collaborateur.

Il n'est plus du tout réservé aux développeurs et sert maintenant à stimuler l'innovation interne et essayer de produire de nouveaux services ou produits en faisant preuve d'ingéniosité sous contrainte de temps.

Hackathon : qui en bénéficie réellement et comment ? (SPOILER : tout ne se passe pas qu'à Paris !)

De nombreux hackathons prennent vie à plusieurs endroits : dans des associations, dans des villes ou agglomérations, dans des écoles et enfin dans les entreprises. Je vais me concentrer sur ce dernier lieu dans cet article.

Qui peut se lancer dans un hackathon ?

Quiconque le souhaite peut participer à l'entreprise. Vraiment. Ce n'est pas de la démagogie à aucun moment. Il faut néanmoins être conscient d'une chose : ce n'est pas parce que n'importe qui peut se lancer que tout le monde réussit. C'est un point crucial à comprendre pour l'entreprise et pour les participants : jouer n'est pas gagner, mais contrairement au Loto, plus on joue, plus on a de chances de gagner.

Cependant, des conditions existent pour tous ceux qui souhaitent participer :

1. Bien se préparer

Plus on découvre les méthodes de créativité Design et Business en avance, plus on fabrique ou vit d'autres choses avant, plus on maximise nos chances de performance pendant un Hackathon : c'est illusoire de croire qu'il suffit du moment pour tirer le maximum de ses capacités.

2. S'ouvrir aux autres

Un hackathon, c'est une démarche d'équipe, pas une épreuve solitaire : la curiosité, l'observation, l'inspiration sont des mots clés pour comprendre comment tirer le maximum de ce que l'on veut faire, allié à ce qui existe déjà, tout en sollicitant l'intelligence collective.

3. Passer au-dessus de l'idée

La plupart des hackathons demandent de venir avec de nouvelles idées. C'est bien, mais pas primordial : ce qui compte, c'est le résultat final. La meilleure idée au départ est d'avoir trouvé un problème à résoudre suffisamment grand pour qu'il s'inscrive dans la stratégie de l'entreprise et les besoins des clients, et suffisamment précis pour qu'il soit facile d'imaginer une ébauche de solution en 48 heures.

Dès la première après-midi de ski, j'ai eu une révélation : j'annonce, stupide pour un skieur émérite, mais j'ai eu un flash sur une des dizaines de vidéos YouTube que j'avais regardées : le poids sur la bonne jambe d'appui ! La vidéo est revenue comme un flash et j'ai pu imprimer le mouvement, appuyé par un de mes co-amateurs dans mon groupe qui m'expliquait comment lui amorçait son virage. Sans me préparer et sans écouter, j'y serais encore.

Qui doit en lancer ?

Toutes les entreprises commencent à segmenter leurs fonctions et à intégrer des profils variés dans leurs rangs. Ces mêmes entreprises se posent également les questions suivantes :

  • Où va leur marché historique ?
  • Quels autres marchés pourraient être accessibles ?
  • Avec ce que nous avons et ce que nous savons faire, pourrions-nous l'appliquer à une autre industrie ?
  • Comment trouver un relais de croissance intéressant dans le contexte économique actuel difficile ?

Et ce type d'entreprises sont légion, quelles que soient leurs localisations, cela ne s'arrête pas aux grandes villes ou aux sièges sociaux !

Donc, 90% des entreprises, non ?

Mais là encore, il ne s'agit pas de se lancer n'importe comment : si on utilise un Hackathon juste pour faire plaisir à ses collaborateurs ou que l'on souhaite le faire de façon totalement orthogonale au fonctionnement standard de l'entreprise, dans les deux cas, on se trompe.

Une entreprise doit aussi remplir certaines conditions :

1. Fixer un cap

Pourquoi ce hackathon ? Que veut-on faire de ce qui en sortira ? Quelles sont les thématiques et problématiques à aborder en premier ? Comment impliquer le management (top, intermédiaire, de proximité), comment s'assurer que les différents services ou Business Units pourront s'approprier les résultats ? Quelle entité ou service est désigné comme organisateur interne ?

2. Ouvrir au maximum

Un hackathon n'est pas là pour les "champions", ou ces fameux "hauts potentiels". Le mélange favorise la réussite. Du terrain aux fonctions support en passant par les managers et les experts techniques.

3. Il n'y a pas de recette miracle

Ce n'est pas parce qu'on met Yassine des RH avec Julie du Dev, Guillaume de la Compta et Yves du Marketing en les faisant travailler sur une idée bien préparée d'une BU stratégique ou de la Direction du Système d'Information qu'on ressortira avec le futur projet "moon shot" de l'entreprise ! Il faut imaginer les étapes clés du succès de la globalité de l'événement et faire confiance à la sérendipité.

Pourquoi faire un Hackathon et quels avantages en attendre pour l'entreprise même après 2023 en France ?

Les raisons sont multiples, et oui, cela vaut toujours le coût, peut-être plus que jamais, de le faire!

1. Arrêter de raconter, FAIRE !

Le nombre de challenges d'innovation en entreprise ou encore d'appels à idées est immense, avec beaucoup de déceptions de la part du Top Management qui a l'impression que cela a fait flop. La raison ? La plupart du temps, ces challenges cherchent LA bonne idée sur papier, qui saura le mieux remplir un dossier écrit focalisé sur ce qu'il faudrait faire et comment le faire sans se poser la question du pourquoi.

Autrement dit : le dossier papier ou numérique ne laisse pas l'opportunité de créer quelque chose de concret au regard d'une problématique clé de l'entreprise, de se confronter à un marché, à des utilisateurs. Le Hackathon permet le passage à l'action grâce à l'utilisation de méthodes et d'outils pour parler aux gens, développer une vraie proposition de valeur, construire un prototype viable qui permet de se projeter (quelles que soient les compétences informatiques des participants non-développeurs) et d'avoir des retours constructifs pour en déduire un futur business model et un plan de déploiement !

Le Hackathon permet de passer de la pensée remplie d'hypothèses cachées à l'action qui pousse à bien les formuler et à les tester.

2. Voir émerger les perles rares en arrêtant de les chercher

Un hackathon est un formidable outil de détection des talents, dans plusieurs catégories :

  • Dans l'innovation, à travers les moyens que vont mettre en œuvre les équipes pour accomplir leur projet,
  • Dans le management, grâce à l'émergence de leaderships dans les équipes en accord avec les valeurs de l'entreprise,
  • Dans l'expertise, en regardant la capacité d'exécution de certains profils qui se révèlent pendant ce genre d'événement et sont sous-exploités, sans le savoir, dans leur métier classique.

3. Créer la transversalité, la vraie, en ligne ou en réel

En rassemblant des équipes autour d'une mission et d'une vision communes, des liens indissolubles se créent. Une communauté naît, quels que soient les résultats des projets. Une connexion que l'on peut ressentir uniquement lors d'un événement intense de 48 heures permet de créer des brèches vertueuses dans les fameux silos de l'entreprise pour promouvoir une future collaboration transversale puissante et basée sur la confiance. Et cette transversalité dépasse les frontières des services, c'est aussi une transversalité générationnelle, une transversalité de genre, une transversalité d'histoires de vie. Et ce, que le Hackathon soit en direct (avec un impact plus fort, soyons honnêtes) ou en ligne grâce aux outils actuels d'animation.

4. Toucher les envies réelles grâce au design pensé client

Le Hackathon a pour but d'aller au plus près du terrain, de montrer quelque chose rapidement au client, d'obtenir un retour rapide et de recommencer. Bien sûr, le Hackathon n'est qu'une amorce, mais le meilleur moyen de créer un nouveau produit ou service que les gens veulent, c'est encore de passer par la méthodologie d'un Hackathon, dont le design est conçu pour cela.

5. Mettre en place un parcours formateur dans l'innovation

Au-delà des projets, c'est une véritable séance de formation en direct pour tous les participants : apprendre ces nouvelles méthodes, ces nouveaux outils à travers des projets concrets permet de tout réappliquer ensuite dans les lignes de produits ou de services plus classiques. Il est rare de réussir à appliquer ce que le formateur nous enseigne dans des formations standards : le Hackathon le permet directement.

6. Augmenter drastiquement le niveau de prise de parole en public

C'est un défi dans une entreprise, petite, moyenne ou grande. La plupart des collaborateurs, à l'exception des commerciaux, ne sont jamais formés à s'exprimer, à "pitcher" ou à raconter des histoires (storytelling). Pourtant, dans un Hackathon, à l'issue du temps imparti, un pitch est demandé devant le jury. C'est une formation accélérée pour savoir comment s'exprimer devant un client, mais pas seulement : aussi devant la Direction, les membres de son équipe et les partenaires. Tout ce qu'on apprend sur ce sujet dans un Hackathon est une clé pour maîtriser cette compétence et augmenter son leadership pour engager autour de soi.

7. Instaurer une culture de la prise d'initiative

C'est sûrement le plus important. Cela implique que ce premier Hackathon soit la première brique vers quelque chose de plus grand ou du moins répété, mais cette dynamique n'est que bénéfique pour l'entreprise. L'innovation de façon générale, dont le Hackathon est un des outils, est basée sur le long terme : plus l'exercice sera répété, plus les participants s'imprégneront de l'énergie, des méthodes, du Test & Learn, plus l'entreprise en bénéficiera, notamment sur la collaboration des différents services. C'est un investissement à intérêts composés : peut-être que le premier rendez-vous ne donnera pas lieu à une transformation profonde, mais plus ces rendez-vous sont multipliés, plus la chance de créer un énorme succès augmente.

Comment faire un hackathon avec succès et obtenir des résultats concrets : exemples de programme

Avant de se demander "combien coûte un Hackathon ?", il est primordial de savoir comment l'organiser.

Chez Dynergie, nous avons plusieurs étapes clés pour y parvenir, qui vont bien au-delà de l'événement lui-même :

1. Projection - Embarquer et projeter les membres du COMEX dans l’innovation à long terme de votre organisation grâce à ce défi et aux données existantes

Il faut identifier les thématiques, les problématiques clients, et les axes d'orientation en fonction des données collectées dans l'entreprise qui pourraient être utilisées comme points de départ pour le Hackathon. Ensuite, il faut définir des objectifs précis, compréhensibles par tous. Puis, sélectionner en amont les futurs sponsors potentiels en fonction des projets les plus pertinents qui émergent. Il faut également veiller à bien inventorier les solutions innovantes qui sont déjà en cours de développement dans l'entreprise pour éviter les doublons.

2. Inspiration - Inspirer vos collaborateurs sur l'innovation, sur les thématiques et sur l'organisation du hackathon

Conférences thématiques, ateliers de méthodes et d'outils, témoignages d'autres organisations ou d'anciens participants : donnez envie tout en fournissant déjà du savoir avant l'événement pour maximiser l'impact des 48 heures dès la première heure.

3. Hackathon - Faire émerger des idées innovantes lors du hackathon et créer de l’émulation autour du challenge

Proposez un agenda clair, impliquez des ressources expertes de l'entreprise et des coachs formateurs internes et externes qui apportent des techniques de créativité. Préparez un jury pertinent, là aussi un mix externe/interne peut être bénéfique. Et surtout, variez l'intensité de l'accompagnement : il doit être un mélange subtil entre coaching et autonomie pour permettre aux équipes de s'approprier le sujet et de prendre des décisions, tout en facilitant leur collaboration.

4. Accélération - Transformer les idées gagnantes en projets concrets :

Le Hackathon n'est qu'un début, pas le résultat final. Il s'agit de la première pierre de la cathédrale. Les projets ayant le plus de valeur pour l'entreprise et les participants doivent être accompagnés, encadrés, mesurés et progresser de façon agile. Tout cela dans un processus qui permet régulièrement de se poser la question du Go/NoGo en fonction des étapes franchies. C'est une des clés pour reproduire ce genre d'événement.

Et le ski dans tout ça ...

J'ai traversé toutes ces étapes.

Je me suis demandé pourquoi je voulais apprendre à skier : passer du temps dans la nature, faire du sport, partir avec des amis ou en famille, et profiter de la sérénité unique qu'offre la montagne en hiver.

Je me suis inspiré de vidéos, de témoignages d'amis et de tutoriels clairs pour arriver préparé le premier jour, afin d'optimiser ma formation sur place.

J'ai agi, dans l'action, avec une alternance de coaching de mon formateur et des membres de mon groupe, puis des parties seul pour maîtriser ce sport.

Ensuite, j'ai commencé mon accélération, qui durera sûrement plusieurs mois ou années, en me fixant des objectifs mesurables, précis et rapides, comme cette fameuse piste bleue/rouge.

Mon expérience de roller a nourri mon apprentissage du ski. Le fait d'être "vieux" pour apprendre m'a permis de me motiver et de me reprendre tout en gardant ma détermination.

En somme, rien d'extraordinaire, ce que j'écris ici parlera à toute personne qui a appris à skier, c'est du bon sens !

Voilà pourquoi un Hackathon, peu importe son nom "buzzword", traverse les âges et les modes : ses principes sont du bon sens car ils impliquent un processus d'apprentissage logique et une collaboration que l'on a tendance à oublier avec la complexité croissante de nos organisations, de la PME au grand groupe.

C'est contre-intuitif, mais l'innovation se trouve souvent grâce à un déroulement simple qui a du sens... Ou au bout d'une spatule.

En résumé

Les hackathons offrent une multitude d'avantages pour les entreprises :

  1. Stimuler l'innovation et la créativité
  2. Renforcer votre culture d'entreprise
  3. Identifier et développer des talents
  4. Accélérer le développement de nouveaux produits ou services
  5. Favoriser l'apprentissage et le développement professionnel
  6. Augmenter l'engagement des employés
  7. Améliorer la prise de décision et la résolution de problèmes
  8. Développer un avantage concurrentiel

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment organiser un hackathon pour votre entreprise, vous pouvez me contacter sur LinkedIn ou sur notre page de contact.

Raphaël Thobie

Directeur Innovation

J'ai débuté ma carrière en tant qu'ingénieur en développement logiciel avant d'évoluer en chef de service en télécoms. Ma passion pour l'innovation m'a conduit à devenir intrapreneur, puis à lancer ma propre entreprise pour accompagner d'autres organisations dans leur innovation. Parallèlement, j'ai exploré divers domaines en tant que freelance, me plongeant finalement dans l'univers fascinant de la fintech, des NFT et du web3.

Besoin d'aide ?

Nos experts en innovation sont là pour vous répondre.

No items found.