Stratégie & Innovation

Pourquoi et comment faire un design sprint ?

4.4.2024
5
min.
Découvrir la ressource associée
Manon Rethouze
Directrice du pôle stratégies d'innovation - Stratégie, Acculturation - Lyon

On a parfois l’impression que l’innovation, c’est un peu comme la haute couture : réservée à une élite créative qui pense différemment. Mais en réalité, dans nos entreprises, il y a une multitude de talents prêts à éclore. Le hic ? Ces barrières invisibles, ces freins culturels qui font que l’on se retient, que l’on ne se sent pas concerné par le sujet. Alors, comment déverrouiller ce potentiel d'innovation latent ? Laissez-moi vous présenter le design sprint, un format d'événement pensé pour que chacun puisse expérimenter l'innovation, pour la vivre et contribuer à la conception de nouveaux produits ou services.

Définition : qu'est-ce que c'est qu'un design sprint ?

Le Design Thinking en accéléré, selon Jake Knapp

Le design sprint, c’est une version condensée et dynamisée de la méthode de design thinking. L'origine du design sprint est issue de l'ouvrage "Design sprint" de Jake Knapp, Cette approche centrée sur l'humain qui révolutionne la conception de services et de produits depuis plusieurs années. D'une durée de 1 ou plusieurs jours intenses et productifs, nous réalisation l'ensemble des étapes du design thinking en version accélérée. La contrainte temporelle permet de stimuler la créativité des équipes participantes, constituées de responsables innovation, UX designers, décideurs, services marketing, commerciaux, R&D et techniques. Plus les profils sont pluridisciplinaires, plus les échanges seront riches et les réponses originales.

Quel est le principe du design thinking ?

Le design thinking est une des principales méthodes d'innovation issue de la Silicon Valley qui est dite centrée utilisateur.

Dès le départ, on s'immerge dans la compréhension des besoins des utilisateurs – c'est l'empathie en action. Puis, après avoir défini un problème tangible à résoudre, les participants sont invités à imaginer des solutions multiples et originales pour répondre à ce problème avant de converger vers les solutions les plus éclairées. Ces solutions, on ne les laisse pas sur papier ; elles prennent forme, se transforment en prototypes à tester, pour boucler la boucle avec des retours d’utilisateurs concrets. Cette efficacité, on la doit à un cadre strict et à un travail de préparation qui ne laisse rien au hasard, ainsi qu'une contrainte de temps qui stimule la créativité des participants.

Design sprint, c'est pour qui ?

Le design sprint est un exercice qui peut s'appliquer à n'importe quelle organisation : des start-ups pour concevoir des solutions et leur stratégie business associée, aux grandes entreprises pour imaginer des nouveaux concepts ou des nouveaux services innovants.

Le processus de création incite aussi à intégrer des personnes externes à l'entreprise, tels que des clients, des partenaires qui apportent un regard différent sur les besoins, les meilleures idées pour y répondre et qui donnent l'opportunité d'effectuer des premiers tests utilisateurs assez rapidement.

Pourquoi faire un design sprint ?

Au-delà de la conception de nouveaux produits ou services, le design sprint est un format d'atelier qui est utilisé par les entreprises pour d'autres intérêts et qui offre de nombreux avantages pour vivre l'innovation de différentes manières.

Une expérience immersive

C'est tout d'abord la création d’un moment mémorable fédérateur pour les équipes. Les participants sont immergés dans un moment intense qui vise à créer une dynamique collective et un sentiment d'unité autour d'un objectif commun. Cette expérience immersive est vécue comme une aventure, un moment à marquer d'une pierre blanche dans le calendrier de l'équipe, où l’on crée ensemble et où l’on se souvient de cette union d'efforts. Le design sprint peut être un exercice puissant de partage et d'alignement de plusieurs parties prenantes sur une même vision.

De l'intelligence collective

Loin du train-train quotidien, le design sprint est une respiration, un moment hors du temps où l'entreprise a l'opportunité de casser les silos. On constitue des équipes pluridisciplinaires qui viennent de services différents pour les faire réfléchir ensemble. La diversité des profils autour de la table permet une vraie richesse dans les réflexions et dans l'idéation. En effet, le principal intérêt du design sprint, c'est on l’intelligence collective, c'est-à-dire construire sur les idées des autres pour faire émerger une solution qui va au-delà de ce que 1 seule personne aurait été capable de créer.

Un format ludique

Un design sprint est souvent vécu comme un moment intense et engageant pour les équipes. Pour autant, elles n'ont pas l'impression de voir le temps passer, car le format de l'événement est tel qu'il passe extrêmement vite. En effet, le facilitateur veille à ce que certaines règles d'animations soient respectées. On jongle avec des activités variées : des travaux de sous-groupe, des sessions de brainstorming, de partage collectif, des temps de recherche et de collecte de données, des temps créatifs de conception et de prototypage, des mises en scénes et des sessions pitchs. Le tout couplé à des artefacts qui facilitent la collaboration : légos, images, canvas, jeux sérieux.

Dans ce cadre, la créativité est reine, mais elle est canalisée pour favoriser l'émergence de concepts novateurs. Trouver l'équilibre entre l'expérience partagée et la production d'idées innovantes est l'art du facilitateur de sprint, qui guide l'équipe à travers ce parcours structuré.

Méthode : comment faire un design sprint ?

Une méthodologie en 5 étapes

Les étapes du design sprint peuvent être présentées de la manière suivante.

Initilialisation

La 1ère matinée est dédiée à la phase d'empathie : construction des personas, des parcours utilisateurs, interviews et recherches utilisateurs pour se mettre dans la peau des utilisateurs cibles de la réflexion.

Approfondissement

L'après-midi, on approfondit les besoins et les painpoints de ces utilisateurs et on précise les contours de la problématique que l'on veut adresser. On reformule le problème en opportunité pour mettre les participants dans les bonnes dispositions d'esprit pour faire émerger les meilleures idées.

Créativité

Le lendemain, le processus de création démarre avec une phase de créativité : c'est l'idéation, permise par des activités de projection et d'inspiration. Des mises en situation et des contraintes permettent aux participants de s'affranchir de leurs idées préconçues et d'aller chercher des inspirations hors de leur champ habituel de réflexion. Nous utilisons plusieurs artefacts pour faciliter les échanges : post-its, crazy 8, tableaux blancs effaçables, frises, gallery walk, legos. Nous mettons une limite de temps à cette phase d'idéation pour stimuler la créativité des participants.

Construction

La prochaine étape du design sprint est la construction d'une solution innovante sur la base d'une sélection, d'une priorisation et d'un approfondissement des idées qui ont émergé. L'idée est retravaillée pour trouver le meilleur équilibre entre désirabilité marché, viabilité économique et faisabilité technique. Il faut en effet que la solution propose un retour sur investissement à l'entreprise sans quoi elle sera vouée à l'échec.

Prototypage

Une fois que la solution est fixée d'un point de vue concept, les équipes réalisent un prototype du produit à moindre coût en vue de réaliser le plus tôt possible des tests utilisateurs. L'objectif est de pouvoir réaliser un proof of concept afin de valider l'intérêt des cibles pour la solution en vue d'une mise sur le marché rapide. Le prototypage du produit est fait de manière assez sommaire, à l'aide d'outils numériques, techniques ou papiers. On parle de storyboards, de mock-ups, de product box, de fiches solutions. Autant de techniques qui permettent de projeter l'interlocuteur vers l'utilisation du produit et sur sa proposition de valeur. C'est la dernière phase du processus de création de l'atelier collaboratif.

Le design sprint, de par sa durée limitée, permet de lancer les équipes dans cette dynamique itérative dont l'objectif est la poursuite du projet, à la fois sur le prototypage du produit ainsi que sur les tests utilisateurs. Ces différentes étapes du design sprint permettent entre autres de faire rentrer les participants dans une démarche de lean startup qui encourage une certaine prise de risque à dévoiler le produit, le montrer et le faire tester même s'il n'est pas terminé. Cette démarche d'apprentissage permet de s'assurer que la solution proposée est toujours bien en phase avec les attentes du marché.

La recette d'un design sprint réussi

Ce n’est pas tout d’inviter quelques participants à un design sprint pour en faire une réussite. Les conditions de succès de l’événement sont directement liées à l’implication et la mobilisation en amont des participants. Voici quelques bonnes pratiques à suivre pour s’assurer que le design sprint se déroule dans de bonnes conditions.

Avoir un sponsor

Un sponsor embarqué dans la démarche et présent en début d’atelier pour partager la vision et l’objectif de la session. Il est en effet très important de donner du sens à l’événement et de partager les enjeux de l’entreprise afin d’engager les équipes dans la production d’idées pertinentes.

Espace unifié

Que l'on soit regroupé dans une salle ou relié à travers des écrans, l'important est de former un espace unifié. Un cadre où la concentration est reine et où la collaboration est facilitée peut devenir une véritable bulle de productivité. Cela implique une technologie fiable pour les sprints virtuels et un espace de travail adapté pour les rencontres en personne, afin que l'énergie collective reste focalisée sur la créativité et l'innovation.

Diversité

La qualité du sprint dépend de la diversité et de la compétence des participants. Chaque membre choisi doit être validé par sa hiérarchie pour garantir son investissement et sa contribution active. L’objectif est de réunir une équipe où chacun est non seulement expert dans son domaine, mais aussi ouvert et motivé pour travailler en synergie et explorer hors de sa zone de confort.

Dispositibilité

La disponibilité complète de chaque participant tout au long du sprint est essentielle pour garantir une efficacité globale du processus de création. Cela signifie bloquer les agendas, éliminer les distractions et s'assurer que l'attention de chacun est dirigée vers l'atteinte des objectifs. Quand tous les esprits sont présents et concentrés, chaque étape du processus devient plus fluide et chaque décision plus rapide et plus réfléchie.

Préparation

En amont du sprint, une préparation solide est fondamentale. Cela englobe la familiarisation avec les objectifs du sprint, mais aussi avec les outils et méthodes qui seront utilisés. Une équipe bien préparée est une équipe qui peut plonger directement dans l'innovation sans être ralentie par des obstacles techniques ou méthodologiques.

Facilitation

Avoir une équipe de facilitation aguerrie à l'exercice, dimensionnée au nombre de participants. Nous recommandons de ne pas constituer des équipes de plus de 5-6 personnes, pour que la magie de l'intelligence collective opère de manière fluide. Les facilitateurs sont pilotés par un sprint master en lead sur toute la conduite de l'événement pour garantir que l'atelier se déroule dans les meilleures conditions possibles.

En mettant en œuvre ces bonnes pratiques, le design sprint se révèle être un puissant catalyseur d'innovation, un moyen pour chaque entreprise de cristalliser des idées audacieuses en solutions concrètes. C'est une aventure collaborative qui façonne l'avenir, qui brise les conventions et qui renforce la cohésion des équipes autour d'un objectif commun : créer de la valeur significative pour l'entreprise et ses clients.

Dynergie, cabinet de conseil qui vous accompagne dans vos design sprints

Formation design sprint

La méthodologie du design sprint ne s'improvise pas, c'est  pourquoi nous proposons des formations au design thinking sous forme de design sprint qui ont un intérêt double :

  • Découvrir la méthode Design thinking et donner les clés nécessaires pour l’appliquer sur un cas concret
  • Expérimenter les différentes phases du process lors d’un design sprint sur une problématique réelle de l'organisation.

Ces formations sont composées d'activités variées mêlant à la fois des phases terrain (observation, interviews), des sessions d’intelligence collective et des ateliers collaboratifs et de créativité.

Ateliers design sprint

Chez Dynergie, nous appliquons la méthodologie design sprint à plusieurs cas d'usages :

  • la création d'une roadmap innovation en faisant émerger des idées innovantes à explorer. Celles-ci peuvent être de 3 niveau : l'amélioration de produits ou services existants, la création de nouvelles solutions, ou l'exploration de technologies d'avenir pour l'entreprise.
  • la conception d'un produit ou d'un service, et l'alignement de toutes les parties prenantes sur la vision de la solution, son périmètre fonctionnel et les apports attendus.
  • l'amélioration continue de process grâce à des solutions innovantes

Notre accompagnement démarre par une phase de cadrage pour bien comprendre les ambitions, les enjeux et les objectifs du design sprint.

Puis nous entrons dans une phase de préparation où nos intervenants vont personnaliser la méthodologie design sprint au contexte de l'entreprise, à la durée et au format du livrable attendu en sorti.

Nos facilitateurs prennent ensuite en charge l'animation globale de l'événement ainsi que la formalisation et la restitution.

Conclusion

Le Design sprint est un excellent moyen pour faire vivre une expérimentation à vos équipes. Le format permet à tous les participants de se rendre compte qu'ils sont légitimes pour innover, et que tout est une question d'état d'esprit. La complémentarité des profils autour de table garantit des réflexions riches, originales et difficilement reproductibles. C'est l'intelligence collective qui permet d'innover, beaucoup plus que la seule idée d'une personne qui serait plus familière avec les questions d'innovation. Alors n'hésitez-pas à proposer l'exercice à vos équipes !

Chez Dynergie, nous sommes convaincus que les design sprints sont un vrai levier d'innovation pour les sociétés. Si vous souhaitez bénéficier de l'accompagnement de nos experts, n'hésitez pas à nous contacter via notre page de contact.

Manon Rethouze

Directrice du pôle stratégies d'innovation - Stratégie, Acculturation - Lyon

Forte d'une expérience de 5 années dans le conseil en management et transformations des organisations, Manon a développé une expertise de conduite de projets en mode agile. Sa pratique de l’innovation débute en tant qu’intrapreneure, puis à travers une utilisation différenciante de toute une palette de méthodes et d’outils pour rendre les projets plus collaboratifs, plus engageants et plus efficaces. Elle se forme à l’animation d’ateliers, et utilise les jeux sérieux collaboratifs, la facilitation graphique, couplé aux approches agiles et design thinking pour travailler en co-construction avec ses clients. Elle met au service de ses clients son expérience en pilotage de projet, en animation d’ateliers collaboratifs et en méthodes agiles pour réaliser des projets innovants à fort impact.

Besoin d'aide ?

Nos experts en innovation sont là pour vous répondre.

No items found.