Stratégie & Innovation

Impact Model : une méthode scientifique pour l'idéation en innovation

5.3.2024
6
min.
Découvrir la ressource associée
Léa Bunnens
Directrice R&D - Docteure - Experte de l'innovation de Business Models

Découvrez l'Impact Model : la méthode de génération et d'évaluation d'idées basée sur l'impact potentiel, visant à identifier et développer des solutions qui auront le plus d'effets positifs sur les utilisateurs et l'écosystème concerné.

Introduction

Etat des lieux : les limites du brainstorming et autres méthodes d'idéation collective

Dans l'article "Générer des concepts innovants : les limites de la divergence", j’évoquais les limites des méthodes actuelles d'idéation, qui reposent sur une approche divergente-convergente : on génère le plus d’idées possible dans une phase d'idéation, puis on sélectionne les idées à développer parmi ces idées générées.

Divergente-convergente Une approche d'idéation divergente-convergente est une méthode de résolution de problèmes qui commence par générer un grand nombre d'idées variées (phase de créativité divergente) avant de les réduire et de sélectionner les meilleures pour les développer davantage (phase convergente).

Problématiques des méthodes existantes et techniques de créativité

La littérature scientifique a depuis un certain temps pointé du doigt les problèmes de ces méthodes pour générer des idées à fort potentiel de marché :

  1. D’une part, la quantité d’idées générées dans les séances d'idéation n’assure pas nécessairement la qualité des idées générées; notamment parce que les êtres humains ont une tendance à générer les idées qui leur viennent en tête facilement, et à laisser les autres générer les idées compliquées.
  2. D’autre part, quelle que soit la qualité des idées générées dans ces ateliers d'idéation, il persiste un problème majeur de sélection des idées qui mène souvent à ne pas sélectionner les meilleures idées.

L'idéation n'est pas forcément synonyme de divergence

Puisque les méthodes divergentes ne semblent pas fonctionner, il nous est donc apparu opportun d’aller creuser du côté des méthodes convergentes.

Méthodes convergentes Les méthodes convergentes sont des approches de résolution de problèmes qui visent à restreindre progressivement le champ des possibles pour converger vers une solution unique ou optimale, souvent à travers une analyse systématique et structurée.

Les méthodes convergentes actuellement utilisées, comme TRIZ, sont particulièrement adaptées à la résolution de problèmes et contradictions techniques. En revanche, elles paraissent peu adaptées hors de ce périmètre (bien que des tentatives d’appliquer TRIZ hors de la résolution de problèmes existent, la méthode n’a pas été construite pour cela).

TRIZ TRIZ est une méthodologie pour la résolution inventive de problèmes, qui repose sur l'analyse de brevets et de solutions existantes pour identifier des principes généraux de créativité pouvant être appliqués à de nouveaux problèmes techniques.

Création d'une méthode convergente non-spécifique aux problèmes techniques

La question fondamentale était donc la suivante : quel serait le système idéal de génération de concepts innovants, que ces concepts soient technologiques ou non ?

Nous entendons par “meilleure idée” celle qui aura le plus d’impact, c’est-à-dire celle qui amènera les effets les plus favorables pour l’ensemble de l’écosystème, par rapport aux alternatives existantes, et au regard des contraintes et des critères de succès donnés.

En s’inspirant des méthodes convergentes existantes, il apparaît qu’une approche convergente répondant aux critères du système idéal pourrait fonctionner de la façon suivante :

  • identifier les effets les plus favorables
  • analyser, au niveau fonctionnel, les requis pour obtenir ces effets
  • identifier les solutions qui pourraient satisfaire chacun des requis tout en respectant les contraintes initiales
  • agréger ces multiples solutions en un tout cohérent

C’est sur cette base que nous avons créé l’Impact Model.

L'Impact Model : méthode d'évaluation et de génération d'idées

Définition et objectifs de l'Impact Model

L’Impact Model est une méthode d'idéation et de sélection des idées basée sur l’impact. Nous définissons l’impact comme la différence faite pour les utilisateurs, pour une utilisation de la solution considérée, par rapport à ses alternatives.

Une méthode basée sur la recherche en innovation, en marketing et en psychologie

L'Impact Model est une méthode basée sur de nombreux courants de recherche, notamment en innovation, en psychologie du consommateur, en neurosciences, en marketing. Ces différents courants nous ont permis de comprendre finement les mécanismes de l'innovation, de sa naissance à son adoption; et ainsi de construire une méthode permettant de maximiser le succès des solutions innovantes dès leur conception.

Cependant, l’impact doit être perçu pour être valorisé. On parle alors d’impact perçu lorsqu’une conscience attribue un résultat à l’utilisation d’une solution. C’est cet impact qui est recherché, car c’est lui qui crée la valeur pour les utilisateurs et donc un potentiel marché : j’attribue un résultat bénéfique pour moi à une solution, cette solution crée donc de la valeur pour moi, je souhaite donc en acheter le droit d’usage pour bénéficier du résultat bénéfique.

Cet impact est mesurable de façon a minima qualitative. Ainsi, chaque solution innovante va avoir un apport, exprimé par un ratio entre ce qui est reçu par l’utilisateur et le coût d’utilisation. En nous basant sur les nombreux travaux existants en neurosciences, en psychologie et en marketing, nous avons défini plusieurs “catégories” de résultats reçus et de coûts d’utilisation, qui nous permettent d’exprimer de façon comparable et d’évaluer plusieurs idées alternatives.

Par exemple, aller au cinéma va apporter de l’amusement, de l’implication émotionnelle, potentiellement de l’appartenance si vous y allez en groupe, du partage, etc. Et cela vous coûtera le prix du billet de cinéma, les 2h30 du film, et le coût environnemental que représente le visionnage d’un film au cinéma pour une personne.

L’impact d’une nouvelle solution, donc la différence faite par cette solution par rapport à ses alternatives, est évaluée sur la différence de ce ratio. La nouvelle solution crée-t-elle de nouveaux apports pour un coût similaire ? Crée-t-elle plus de quantité des mêmes apports pour un coût similaire ? A-t-elle un coût moindre pour les mêmes apports, voire pour plus d’apports ?

Le but est donc de créer un impact bénéfique, non seulement pour les utilisateurs directs de la solution, mais également pour l’ensemble des acteurs de l’écosystème. Nous considérons ici l’écosystème non pas de l’entreprise, mais de l’innovation elle-même, c’est-à-dire tous les acteurs touchés directement ou indirectement par l’existence et l’utilisation de la nouvelle solution.

Le but est aussi de créer un impact durable dans le temps. Ainsi, nous parlons d’impact global pour désigner l’ensemble des impacts de la solution, pour tous ses utilisateurs et toutes ses utilisations, dans le temps. Il s’agit de l’empreinte laissée par la solution.

L'Impact Model pour trouver une idée ou sélectionner la meilleure idée

Cet outil peut être utilisé pour diverses applications et dans divers objectifs, notamment :

  1. Détecter l’opportunité d’innovation à plus fort potentiel pour une activité et le concept permettant de la concrétiser
  2. Identifier les applications à plus fort potentiel pour une technologie
  3. Trier les projets innovants pour sélectionner ceux ayant le plus fort potentiel d’impact
  4. Optimiser les concepts innovants pour maximiser leur impact

L’Impact Model se pose en outil à disposition des innovateurs dans une phase d'idéation pour générer et évaluer des idées innovantes, sur la base de la maximisation de l’impact pour l’ensemble de l’écosystème, ce qui semble être le meilleur moyen pour  générer de la valeur. Grâce à un business model solide, l’entreprise pourra ensuite capturer une part significative de cette valeur.

Comment faire de l'idéation via la méthode Impact Model ?

Phase préliminaire d'analyse des données

La première étape est l'analyse des données d'entrée : sur l'activité concernée, la technologie développée si l'on part d'une technologie, le contexte de l'entreprise et notamment son écosystème. Il est également important de bien comprendre les contraintes et les critères de succès, notamment les enjeux environnementaux et sociétaux associés au projet.

Atelier d'analyse Impact Model pour définir le cahier des charges

L'Impact Model étant une méthode convergente, on va d'abord définir ce que l'innovation "devrait faire" pour ses utilisateurs, les effets les plus favorables qu'elle peut avoir. Ainsi pour une technologie, on identifiera ses capacités différenciantes et ce que ces différences permettent de faire. Pour une activité ou un contexte, on identifiera ses effets actuels et les zones d'amélioration de ces effets. Ces effets seront ensuite analysés et décomposés, permettant de construire le cahier des charges du concept à plus fort impact.

Atelier d'idéation sous contrainte

Vient ensuite la phase d'idéation sous contrainte : il s'agit alors de trouver la ou les idées correspondant au cahier des charges. Le plus simple est de trouver une ou des idées pour chaque item du cahier des charges indépendamment, en s'inspirant de solutions déjà existantes ; puis de les agréger en une solution cohérente.

Par la suite, le concept pourra être optimisé pour maximiser son impact, sa diffusion et son business model.

Comparaison avec les méthodes d'idéation classiques telles que le Design Thinking

Par rapport aux méthodes existantes, l’Impact Model présente plusieurs intérêts non négligeables et permet de répondre à plusieurs objectifs :

Par sa nature convergente, l'Impact Model ne nécessite pas les nombreuses ressources temps-homme pour générer beaucoup d’idées puis évaluer toutes ces idées. En réalité, là où le Design Thinking recommande de réunir une équipe pluridisciplinaire, la méthode Impact Model pourrait s’opérer avec deux personnes : une personne experte de la méthode en elle-même, et une personne détenant la connaissance complète du contexte considéré. Et en présence de toutes les données nécessaires, l’analyse et la génération d’idées peuvent se faire en quelques heures de travail.

Néanmoins, elle est tout à fait adaptée aux problématiques non-techniques, contrairement à des méthodes comme TRIZ.

L’impact global et ses composantes constituent des critères d’évaluation clairs, pour guider autant la génération d’idées que l’évaluation d’idées. Cela ne supprime pas complètement les biais cognitifs (tant qu’il y aura des humains, il y aura des biais cognitifs), mais permet de les réduire significativement.

Biais cognitifs Les biais cognitifs sont des tendances systématiques à penser d'une certaine manière qui peut dévier du jugement objectif ou rationnel, souvent en raison de la façon dont l'information est perçue et traitée par le cerveau.

Le Design Thinking a introduit des critères de sélection (désirabilité, faisabilité technique, viabilité business) mais ces critères interviennent généralement après génération de nombreuses idées, et ne sont pas strictement définis dans leur application, laissant à notre sens la place à la subjectivité (à moins de mener des études supplémentaires telles que des études de marché par exemple).

L’Impact Model intègre également dans son essence même les enjeux environnementaux et sociétaux, et le besoin de créer des innovations qui ont du sens et qui s’avèrent réellement utiles; sans sacrifier les perspectives de gain économique pour l’innovateur, puisque sans cela, l’impact ne peut pas être durable.

Néanmoins, les méthodes existantes gardent un intérêt particulier pour certaines problématiques. En effet, TRIZ permet avec une redoutable efficacité de résoudre des problèmes de conception technique. Et le Design Thinking reste un excellent moyen, si ce n'est le meilleur, pour définir une vision claire, établir une roadmap innovation et aligner des parties prenantes diverses sur celle-ci, et de manière générale insuffler une dynamique collective autour d'une stratégie innovation.

Conclusion

L'Impact Model, via son analyse rigoureuse, permet la génération de concepts innovants qui maximisent les effets positifs pour l'ensemble de l'écosystème. Il encourage les entrepreneurs à aller au-delà de la simple idéation pour considérer leur potentiel à résoudre des problèmes réels et créer des opportunités significatives, de manière durable.

En intégrant ces concepts et une attention particulière aux enjeux environnementaux et sociétaux, l'Impact Model se pose non seulement comme une méthode d'idéation et de sélection des idées, mais aussi comme une philosophie de l'innovation responsable, prenant en compte les enjeux environnementaux et sociétaux sans sacrifier la perspective économique.

Pour les entreprises et les innovateurs cherchant à développer des solutions vraiment innovantes et à fort impact, l'adoption de l'Impact Model peut marquer un tournant et nous amener à repenser notre manière de faire de l'Innovation. De la même manière que le Design Thinking a permis de repenser les processus d'innovation en se basant sur la recherche en design, l'Impact Model se base sur de nombreux courants scientifiques pour proposer une méthode plus efficiente de génération et sélection d'idées. Cette méthode permet alors aux entrepreneurs de prendre des décisions éclairées, basées sur un raisonnement analytique et soutenu par la recherche scientifique, en faveur d'une innovation responsable et d'un progrès durable pour l'ensemble des acteurs.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'Impact Model et parler avec un expert de son application pour vos projets, n'hésitez à pas nous contacter.

Léa Bunnens

Directrice R&D - Docteure - Experte de l'innovation de Business Models

Un pied dans la recherche, l’autre dans les projets d’innovation, la mission principale de Léa est de faire davantage dialoguer ces deux mondes. Au quotidien, les projets qu'elle aide à faire émerger lui permettent de construire de nouvelles méthodes et outils destinés à augmenter les chances de succès des projets suivants. Sa spécialité : détecter la bonne opportunité, construire la meilleure idée possible, et lui offrir le business model optimal.

Besoin d'aide ?

Nos experts en innovation sont là pour vous répondre.

No items found.